01 48 86 31 16

Sélectionner une page

Défiscalisation et investissement immobilier

La défiscalisation correspond aux dispositions légales pour réduire son impôt sur le revenu (IR) ou son impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Ces lois encouragent l’investissement dans plusieurs domaines dont l’immobilier. Il convient de rappeler que l’objectif principal d’un investissement est d’investir, comme son nom l’indique, dans le but de se constituer un patrimoine. La défiscalisation doit être pris en compte seulement dans un second temps.

Voici quelques uns des dispositifs de défiscalisation concernant l’immobilier.

 

Le Girardin social

Le Girardin Social permet de réduire les impôts des contribuables qui investissent outre-mer. La loi Girardin a pour vocation de soutenir les départements et collectivités d’Outre-mer en finançant la création de nouveaux logements sociaux.

L’avantage fiscal procuré sera de l’ordre de 120% d’un montant investi à fonds perdu et n’ouvrant pas droit à versement de dividendes ou de revenus. Le seul gain réalisé est celui généré par la réduction d’impôt. Par exemple, pour 10 000 € investi vous bénéficierez d’une réduction d’impôts l’année suivante (N+1) d’un montant de l’ordre 12 000 €.

Ce dispositif est maintenu jusqu’au 31 décembre 2025 pour les investissements en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Investir dans le dispositif Girardin Social

 

La Loi Pinel

La loi Pinel instaure que toute personne domiciliée en France peut acquérir un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement puis bénéficier de réductions d’impôts.

La loi Pinel remplace l’ancienne loi Duflot. Elle a été mise en place pour relancer la construction de logement neuf en France. Elle offre une réduction d’impôt lors de l’achat d’un bien neuf. Il y a une condition : le bien doit être mis en location pendant 6 ans minimum.

Investir grâce à la Loi Pinel

 

Le démembrement

Le démembrement permet de réduire la fiscalité de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) et les revenus fonciers.

Vous achetez la nue-propriété d’un bien, entre 40 et 60% de la valeur réelle du bien de sa valeur initiale. Ce dernier va être géré par une entreprise. Elle va s’occuper du logement durant les 15 années où vous n’allez pas y avoir accès et ne pas percevoir de loyers.

Une fois la période écoulée, vous retrouvez votre usufruit et votre bien dans le même état que vous l’avez acheté. Par la suite vous pouvez décider de le vendre, de le louer ou encore de l’habiter.

Contactez-nous

Contact solution (avec horaires)
Share This