01 48 86 31 16

Sélectionner une page

 

D’ici le 31 décembre 2017, il est toujours possible de réaliser certaines actions fiscales afin d’obtenir une réduction de l’impôt sur les revenus 2017, qui sera payé en 2018. Mais encore faut-il agir vite car passée la date limite du 31 décembre, il sera trop tard et toute opération de défiscalisation ne sera prise en compte que pour l’année suivante !

Payer moins d’impôts en 2018

Verser une pension alimentaire à vos enfants

Vous avez des enfants majeurs non rattachés à votre foyer fiscal ? Vous pouvez leur verser de l’argent qui sera considéré comme une pension alimentaire par l’administration fiscale. Soyez cependant vigilants aux plafonds : 3.411€ par enfant vivant encore sous votre toit, 5.738€ par enfant célibataire ne vivant plus chez vous et 11.476€ par enfant marié ou pacsé si vous subvenez seul aux besoins du couple ou que cet enfant célibataire est responsable d’une famille. En cas de donation, une exonération est accordée à la hauteur de 31.865€ tous les 15 ans.

Investir dans l’immobilier locatif
Depuis 2014, la loi Pinel permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu s’ils achètent un logement neuf (ou réhabilité) à condition que le logement soit loué à des locataires dont les revenus sont soumis à certains plafonds. Le dispositif Pinel offre un avantage fiscal de 12, 18 ou 21% selon la durée de location choisie. L’acquisition du logement ne doit pas être supérieure à 300.000€, dans la limite de deux logements par an.

Investir en résidences de services
Le dispositif Censi-Bouvard permet d’obtenir une réduction d’impôt dans le cas d’une acquisition de logements meublés situés au sein de résidences de services (personnes âgées, étudiantes, EHPAD) neuves, en état futur d’achèvement ou réhabilitées. Le taux de cet avantage fiscal est fixé à 11% du prix du logement (dans la limite de 300.000€) et réparti sur 9 ans. Pour en bénéficier, l’acquéreur s’engage à louer pendant 9 années son logement meublé à l’exploitant de l’établissement dans lequel il se trouve. Ce dispositif est à comparer avec la possibilité d’amortir l’immeuble, les meubles et tous les frais liés à l’achat (notaire, emprunt, commission de vente…).

Réduire la note tout simplement !
Depuis 2009, la loi LODEOM (ex Girardin Social) vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 60.000€. Ainsi, par exemple, en versant 10.000€ avant le 31 décembre 2017, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 12.000€

Employer un salarié à domicile
Employer un salarié à domicile pour le jardinage, le ménage, la garde d’enfants… permet de bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt. Ce dernier s’élève à 50% des dépenses de l’année, avec un plafond de 12.000€ par an (20.000€ pour les personnes invalides). Le salarié peut être payé en chèques emploi-service.

Faire des dons à des associations caritatives ou organismes d’intérêt général
Faire des dons ou verser des cotisations à des organismes d’intérêt général permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Son calcul se base sur le montant du don effectué, mais aussi le type d’organisme bénéficiaire. Ainsi dans le cas d’un don à un organisme d’intérêt général ou reconnu d’utilité publique, le taux de l’avantage fiscal est de 66% et il passe à 75% pour les dons versés à des organismes d’aide aux personnes en difficulté (dans la limite de 531€). Le montant de la réduction d’impôt ne peut en aucun cas dépasser 20% du revenu imposable.

Effectuer des versements sur un Plan Épargne Retraite Populaire (PERP)
Les versements effectués sur un PERP ou un contrat Madelin sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond. Pour 2017, il est fixé à 10% des revenus professionnels 2016 avec un maximum 32.658€. Le régime Madelin autorise une déduction des versements jusqu’à 10 % des bénéfices imposables, majorés de 15 % de ces mêmes bénéfices dans la limite globale de 72.572€.

Investir dans un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI)
Prendre des parts dans des FCPI ou des FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) ouvre droit à une réduction d’impôts de 18% des sommes investies dans la limite de 12.000€ pour une personne seule et de 24.000€ pour un couple marié ou pacsé. Les parts ne peuvent être revendues durant cinq ans. En Corse et en outre-mer, le taux de la réduction passe à 38% et les avantages fiscaux des deux fonds sont cumulables.

Réaliser des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale
La réalisation de travaux d’économie énergétique permet d’accéder au Cite, crédit d’impôt pour la transition énergétique. Le taux s’élève à 30% des frais engagés, dans la limite de 8.000€ pour une personne seule et de 16.000€ pour un couple. Attention, tous les travaux ne sont pas éligibles au Cite.

Investir dans une PME
Devenir actionnaire d’une PME qui a ouvert son capital ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 18% des versements effectués. Le plafond s’élève à 50.000€ pour une personne seule et 100.000€ pour un couple, marié ou pacsé. Pour bénéficier de cette niche fiscale, la PME ne doit pas employer plus de 250 salariés et réaliser un chiffre d’affaires maximum de 50 millions d’euros. La réduction d’impôt n’est définitivement acquise que si vous conservez les titres au moins cinq ans. La réduction d’impôt n’est plus applicable au dirigeant qui investit dans son entreprise.

Débloquer son épargne salariale
Après cinq ans de blocage, les sommes versées au titre de l’épargne salariale sur un Perco (Plan d’épargne retraite collectif), un PEE (plan d’épargne d’entreprise) ou un PEA (plan d’épargne en actions) peuvent être récupérées en exonération d’impôts. Ainsi avant le 31 décembre 2017, il est possible de récupérer hors impôts des fonds placés avant le 31 décembre 2012.

 

 

 

EHPAD Résidence de Noisy le Roi (78)

Pourquoi investir dans ce programme ? Maison médicalisée de 115 chambres en VEFA Eligible aux dispositifs Amortissement LMNP et...
Consulter

EHPAD Résidence d’Andrésy (78)

Pourquoi investir dans ce programme ? Maison médicalisée de 85 chambres 42 chambres existantes + extension VEFA de 43 chambres...
Consulter

EHPAD Résidence de Revin (08)

Pourquoi investir dans ce programme ? Une résidence médicalisée dans un cadre de vie paisible au coeur de la vallée de la Meuse...
Consulter

EHPAD Résidence de Castagnary (75)

Pourquoi investir dans ce programme ? Un actif immobilier rare au cœur de Paris Au sein d’un projet d’envergure, comprenant...
Consulter

EHPAD Résidence de Chambéry, Villenave-d’Ornon (33)

Pourquoi investir dans ce programme ? Une commune résidentielle aux portes de Bordeaux Un rendement de 4,2 % HT/HT Une gestion...
Consulter


Vous aimeriez avoir plus d’informations ?

Contact contenus (1 colonne)
:

Faut-il acheter une résidence principale ou de l’immobilier locatif ?

Acheter sa résidence principale semble être le meilleur choix lorsque l’on peut se le permettre. Psychologiquement, l'on préfère...
Lire l'article

Les impôts et le couple

Argent et couple ne font pas toujours bon ménage, impôts et couple encore moins... Outre le prélèvement à la source reporté au...
Lire l'article

Les indics fiscaux existent !

Qui n'a jamais taquiné un proche en le menaçant de le dénoncer aux services fiscaux ? Oubli (inconscient ?) dans une déclaration...
Lire l'article

Payer moins d’impôts en 2018, il est encore temps !

À quelques jours de la date butoir du 31 décembre 2017, il est toujours possible de réaliser certaines actions fiscales afin d’obtenir une réduction de l’impôt sur les revenus 2017, qui sera payé en 2018.

Lire l'article

À partir de quels revenus/patrimoine est-on considéré comme riche ?

À partir de quels revenus/patrimoine est-on considéré comme riche ?

Lire l'article
Share This