01 48 86 31 16

Sélectionner une page

Préparer votre retraite

L’espérance de vie est en constante augmentation depuis les années 50. En France, elle était de 82,4 ans en 2014, alors qu’elle n'était que de 79,1 ans en 2000 ! Des personnes arrêtant de travailler à 65 ans deviendront centenaires de plus en plus souvent et passeront ainsi un tiers de leur vie à la retraite !

D’après un sondage d’HSBC, les français considèrent que l’Etat ne contribuera en moyenne qu'à hauteur de 57% de leurs revenus à la retraite. Les pensions de retraite versées par les caisses de retraite sont toujours inférieures aux revenus perçus pendant la période de travail. Si l’on ne veut pas renoncer à son niveau de vie, il faut donc prévoir des revenus complémentaires.

Dans le même temps, une baisse des pensions de retraite semble inévitable, compte tenu de l'augmentation de l'espérance de vie combinée à un ratio cotisants / retraités. On peut aussi imaginer une baisse des aides liées à la santé (certains candidats aux élections présidentielles de 2017 tels que François Fillon le prévoyaient).

Qu’il y ait une baisse des retraites ou non, prévoir des revenus complémentaires est un atout pour miser sereinement sur l'avenir, prévoir ses revenus futurs pour faire des projets pour cette "nouvelle vie".

Il est faux de croire que l’on dépense moins lorsque l’on est à la retraite (les dépenses évoluent mais ne sont pas réduites). Plusieurs dépenses liées à l’âge sont à prévoir, par exemple la résidence dans une maison médicalisée coûte environ 2.500€ par mois, les soins en général représenteront aussi un poste de dépenses plus important.

Il est important d'intégrer ces coûts à "son plan financier de retraite" pour éviter d’être un poids financier pour ses proches, aussi afin de pouvoir les aider financièrement.

N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d’une étude personnalisée de vos besoins.

Nos clients témoignent

Chef d’une entreprise de conseil, je me posais la question d’investir dans du Madelin pour ma retraite ou investir dans de l’immobilier locatif avec une petite préférence pour l’immobilier car les rendements des placements financiers ne sont plus ce qu’ils étaient !  Thierry Ohayon m’a conseillé d’investir dans 3 chambres d’Ehpad avec un rendement à 4,5% ! Toute la gestion locative est confiée à un tiers, ce qui m’arrange. En cas de pépin, je peux revendre une des chambres alors qu’avec le Madelin c’est bien moins souple.

Etienne J. 43 ans

A l’approche de notre retraite, nous voulions faire un point sur notre situation financière en cas de décès de l’un ou de l’autre ainsi que sur les droits de succession que nous aurons à payer. Ma femme n’a travaillé que 2 ans et elle ne percevra pas grand chose pour sa retraite malgré nos 5 enfants. Conseillé par eXent et leur notaire, nous avons décidé d’acheter des chambres médicalisées puis de les donner à nos filles tout en gardant l’usufruit. Ainsi au décès de l’un ou l’autre, celui qui restera continuera à percevoir 100% du loyer et non de la moitié, si on avait rien fait. En plus, pour nous, le loyer des chambres n’est pas fiscalisé pendant 8 ans. C’est toujours bon à prendre !

Jérôme 60 ans, retraité

Le montant de ma retraite s’est avéré inférieur à celui que j’attendais. Si j’anticipe mon décès, ma femme devrait avoir une retraite de reconversion insuffisante. J’ai décidé de placer l’argent que j’ai touché en partant à la retraite dans 2 chambres médicalisées qui fourniront à ma femme un complément de revenus garantis sans qu’elle ait à s’en occuper.

Bernard B, 63 ans, nouveau retraité

Share This